Sélectionner une page

Quelles que soient leurs tailles, les entreprises ne sont souvent pas préparées à la gestion des crises et n’ont généralement pas de plan de gestion de crise en place.

Certains entrepreneurs pensent même que cela ne leur arrivera jamais. 

Avant qu’une crise n’éclate, les entrepreneurs devraient pourtant réfléchir à l’impact d’une catastrophe sur leurs employés, leurs clients, leurs fournisseurs, le grand public et la valeur de leur entreprise. 

Une crise peut frapper n’importe quelle entreprise n’importe quand, n’importe où. Une planification avancée est donc la clé de la survie. 

Voici sept étapes essentielles à la gestion de crise en entreprise que chaque entreprise devrait avoir en place, quelle que soit sa taille.

1. Avoir un plan  

Chaque plan commence par des objectifs clairs. 

Les objectifs pendant toute situation de crise étant de :

  • protéger toute personne (employés ou clients) qui pourrait être menacée par la crise,
  • s’assurer que le public cible est tenu informé,
  • veiller à ce que l’entreprise puisse survivre. 


Ce plan de gestion de crise en entreprise doit inclure des actions spécifiques qui seront mises en oeuvre en situation de crise.

Ce qui est le plus important, c’est que vous devez créer le plan de gestion de crise lorsque tout se déroule bien et que toutes les personnes impliquées peuvent penser clairement. 

Anticiper une crise et planifier à l’avance permet à toutes les parties d’avoir le temps de réfléchir sérieusement aux moyens idéaux de gérer différents types de crises en entreprise.

Un autre élément essentiel de la planification de la gestion de crise en entreprise est l’établissement d’un plan de relève. Vous devez clairement décrire les étapes nécessaires à suivre si vous devenez soudainement incapable d’exercer vos fonctions. 

Ce plan peut comprendre la vente de l’entreprise ou le transfert de propriété aux membres de la famille ou aux employés clés.

2. Identifier un porte-parole

Si une situation de crise pourrait avoir un impact sur la santé ou le bien-être des clients, du grand public ou des employés, elle risque également d’attirer l’attention des médias. 

Pour vous assurer que votre entreprise parle d’une seule voix et délivre un message clair et cohérent, un porte-parole doit être identifié pour répondre aux questions des médias et pour participer aux interviews.

3. Etre honnête et ouvert  

En situation de crise, rien ne génère une couverture médiatique plus négative qu’un manque d’honnêteté et de transparence. Par conséquent, être aussi ouvert et transparent que possible peut aider à arrêter les rumeurs et à désamorcer une frénésie médiatique potentielle. 

Cette transparence doit être projetée à travers tous les canaux de communication: interviews, communiqués de presse, réseaux sociaux, annonces internes, etc.

4. Tenir les employés informés

En management de crise, maintenir une main-d’œuvre informée permet de garantir que les affaires continuent de se dérouler le mieux possible. 

Cela minimise également la rumeur interne qui peut conduire les employés à publier de faux rapports sur les réseaux sociaux.

5. Communiquer avec les clients et les fournisseurs  

Vos clients et vos fournisseurs ne doivent pas prendre connaissance de votre situation de crise par le biais des médias. 

Les informations sur toute crise concernant votre entreprise doivent d’abord provenir de vous. Une partie du plan de communication de crise doit inclure les clients et les fournisseurs et la façon dont ils seront régulièrement mis à jour pendant l’événement.

6. Informer tôt et souvent

Pour une bonne gestion de crise en entreprise, il vaut mieux communiquer de manière excessive que de permettre aux rumeurs de combler le vide. 

Il faut émettre des déclarations sommaires, des plans d’action mis à jour et les nouvelles données le plus tôt et le plus souvent possible. 

N’oubliez pas qu’avec les médias sociaux et les chaînes d’information par câble d’aujourd’hui, nous vivons à une époque du cycle des nouvelles 24/7. Votre plan de crise doit faire de même.

7. Ne pas oublier les médias sociaux 

Beaucoup d’événements récents majeurs ont tous confirmé que les médias sociaux sont l’un des canaux de communication les plus importants, surtout pour une bonne gestion de crise en entreprise

Assurez-vous de créer une équipe de médias sociaux pour surveiller, publier et réagir à l’activité des réseaux sociaux tout au long de la crise.

Un mauvais management de crise peut effacer des décennies de dur labeur et de valeur pour l’entreprise en quelques heures.

Une crise bien gérée confirme que votre entreprise a mis en place des processus et des procédures pour traiter presque tous les problèmes susceptibles de se développer.

Pour finir..

Au fur et à mesure que vous élaborez votre plan de gestion de crise en entreprise, demandez conseil à des experts comme votre équipe de direction, vos employés, vos clients, vos experts en communication, votre banquier, votre expert-comptable, votre avocat ou votre directeur financier. 

Chacune de ces personnes peut vous fournir des informations précieuses qui pourraient être essentielles pour le management de crise de votre entreprise.