Sélectionner une page

surmonter peur de l’échec

Pour créer une nouvelle entreprise, il faut avoir confiance en ses propres capacités, mais la peur peut s’y opposer.

La peur est une réaction émotionnelle que nous percevons lors d’une menace. Elle provoque des changements réels dans notre cerveau et le reste du corps. Les réactions à la peur vont de la dissimulation à la fuite, en passant par la paralysie et l’inaction.

Parfois, le simple fait de découvrir quelque chose de nouveau suscite la peur.

La peur peut sembler réelle, mais vous ne devez pas la laisser dicter votre vie. Vous pouvez ressentir de la peur parce que vous n’avez pas de plan bien pensé. Si vous comprenez les aspects positifs de la peur et comment la gérer de manière constructive, vous vous préparerez à réussir lors de la création de votre nouvelle entreprise.

Les aspects positifs de la peur

La peur est un comportement adaptatif qui a permis à l’Homme de survivre à tout, des prédateurs aux catastrophes naturelles. Nos peurs innées sont tout à fait fondamentales. Si nous n’avions pas peur, nous pourrions nous mettre dans des situations déraisonnablement dangereuses. La peur n’est donc pas seulement une mauvaise nouvelle. Elle est même nécessaire, mais seulement lorsqu’on la contrôle.

La plupart de nos peurs sont acquises et non innées

La plupart de nos peurs et phobies naissent au cours de notre vie.

Ce côté irrationnel ne rend pas les craintes moins importantes, mais lorsque nous pouvons identifier les raisons de nos craintes, c’est une première étape afin de les comprendre et de trouver la manière de les gérer de manière constructive.

Votre entourage vous déconseille peut être de vous lancer dans la création d’entreprise. Cela peut donner un poids disproportionné à leurs propos.

Devriez-vous les écouter ?

Il faut d’abord vous faire confiance. Personne ne sait ce qui l’attend lorsqu’il s’agit de créer une entreprise.

Ne laissez pas la peur dicter vos décisions professionnelles

La peur a une place dans nos vies, mais cette place ne doit pas tout contrôler. Nous n’avons pas à ignorer nos peurs, mais nous devons aussi les reconnaître et comprendre qu’affronter nos peurs est l’essence même du courage.

Le courage est la première étape pour tirer le meilleur parti du contrôle que l’on a. Le courage nous est nécessaire pour aller de l’avant à travers la peur dans les nombreuses situations où vous ne contrôlez pas le résultat.

Si vous attendez le moment « idéal » pour créer une entreprise, élargir votre gamme de produits, engager un assistant ou trouver un meilleur fournisseur, vous risquez de ne jamais passer à l’acte.

La persévérance peut permettre de réaliser des choses étonnantes

Il est essentiel de ne pas sous-estimer l’importance de la persévérance dans le lancement d’une entreprise.

Une étude publiée dans le Journal of Personality and Social Psychology a conclu que « la persistance est un déterminant essentiel de la performance créative et que les gens peuvent sous-évaluer et sous-utiliser la persistance dans la résolution de problèmes créatifs quotidiens« .

Souvent, la seule différence entre l’entrepreneur qui « réussit » et celui qui échoue est le fait d’abandonner ou pas.

La plupart des chefs d’entreprise les plus prospères aujourd’hui ont déjà connu la faillite dans le passé.

Vous pouvez réussir en affaires si vous êtes prêt à affronter vos craintes et à mettre votre persévérance à votre service.

Vous avez tendance à anticiper tous les potentiels problèmes ou embûches que vous pourriez rencontrer ?

Arrêtez cet engrenage négatif, il ne vous apporte rien de bon. Au lieu d’essayer de prévoir ce qui pourrait clocher, voyez ce qui va bien.

En changeant votre vision des choses, vous serez plus tenté d’oser. Jetez vos peurs !

Si vous ne pensez qu’aux potentiels difficultés et obstacles, vous ne penserez pas assez aux aspects positifs.

Conclusion

Regretter de ne pas avoir tenté quelque chose, c’est pire que l’échec. Les regrets sont néfastes pour la plupart d’entre nous, ils peuvent ronger.

Considérez votre peur de l’échec comme un défi supplémentaire à surpasser. Quand on réalise un nouveau projet, le résultat n’est jamais garanti, mais c’est ce qui rend l’entrepreneuriat passionnant !

« L’échec étant l’épice qui donne sa valeur au succès », pour reprendre la citation de Truman Capote.

Alors qu’importe ! Si vous ne tentez rien, vous ne saurez jamais ce que ça aurait pu donner.
Ne laissez pas vos angoisses, vos doutes et vos craintes vous paralyser. N’ayez plus peur de faire des erreurs !