Sélectionner une page

 Les avantages et les inconvénients de co-branding /co-marquage

Le co-branding ou le co-marquage est la pratique consistant à réunir deux ou plusieurs entreprises ou marques pour une stratégie de marketing commune. L’objectif est de commercialiser et de vendre de nouveaux produits ou services pour ces deux entreprises ou marques.

Découvrons dans ce qui suit les avantages et les inconvénients du co-branding.  

Co-branding : avantages

1. Réduire les coûts pour les deux marques 

Dans la plupart des accords de co-branding, les marques ou les entreprises concernées partagent les coûts de marketing, mais aussi quelques frais généraux tels que le transport et la distribution. 

Cela leur permet de toucher un public potentiellement plus large tout en réduisant leurs dépenses globales.

2. Augmenter la taille du marché

Le co-branding est plus efficace lorsque deux entreprises différentes s’associent pour un plan de marketing. 

Cela permet à chaque clientèle naturelle d’être attirée par ce que l’autre entreprise a à offrir. 

3. Améliorer la réputation d’une marque

Le transfert d’une réputation positive à une entreprise en difficulté dans une situation de co-marquage est un avantage considérable. 

Ainsi, une entreprise en difficulté peut obtenir un coup de pouce à sa réputation grâce au co-branding qui la combine avec une entreprise dont la notoriété est à son apogée. 

4. Créer un effet de levier

Les petites entreprises peuvent avoir du mal à s’imposer sur un marché concurrentiel. En utilisant le co-branding, elles peuvent commencer à tirer parti de leurs avantages dans un monde où les grandes entreprises ont mis en place des relations clients matures. 

Cela leur donne la possibilité d’être légitimement compétitives.

5. Profiter de la réserve commune de talents

Chaque entreprise ou marque peut mettre ses meilleurs éléments dans le projet de co-branding afin qu’il y ait une collaboration entre les deux marques.

Cela permet même d’économiser des frais de main-d’œuvre et de réduire la nécessité d’externaliser car deux équipes se réunissent pour créer un produit marketing cohérent.

6. Donner plus de valeur aux clients fidèles

Les personnes qui sont fidèles à une marque sont peu susceptibles de se laisser tomber facilement  leurs produits ou services préférés. 

Cependant, sans nouvelles offres, certains de ces clients fidèles pourraient commencer à penser à partir. Le co-branding permet à une entreprise de présenter de nouvelles idées à ses clients les plus fidèles sans avoir à en développer de nouvelles.

7. Augmenter les ventes

La mise sur le marché d’un nouveau produit intégrant les qualités des deux marques génère de la visibilité et de l’enthousiasme, ce qui entraîne une augmentation considérable des ventes du nouveau produit. 

Le produit suscite l’intérêt du marché cible puisque les deux marques ont un nombre important de consommateurs. Le nouveau produit a donc un éventail de clients plus large.

Co-branding : inconvénients

1. Développer des problèmes financiers 

Le co-branding est généralement bercé par des accords juridiques compliqués et de longues négociations impliquant le partage des bénéfices et la nécessité de la coentreprise.
Il est difficile d’équilibrer les bénéfices des deux franchises et de s’assurer qu’aucune ne présente un avantage financier supérieur à l’autre.

2. Partager une réputation n’est pas toujours une bonne chose

Une franchise en difficulté est stimulée par une franchise réussie, mais l’inverse est également vrai. 

Cela peut être particulièrement gênant pour les marques qui réussissent si la population cible combinée commence à considérer les deux sociétés ou marques comme une seule marque.

3. Ne pas pouvoir suivre le rythme

La réaction des clients à un effort de co-branding est généralement positive d’un point de vue général. Parfois, elle est si positive que les ventes augmentent de manière inattendue. 

Si une marque peut répondre à cette demande, mais que l’autre ne peut pas le faire, ce résultat fera baisser la réputation des deux entités.

4. Créer une certaine confusion

Lorsqu’un consommateur connaît une marque et est prêt à acheter le produit auprès de celle-ci, l’association avec une autre marque qu’il ne connaît pas peut créer une confusion chez les clients et, par conséquent, le client peut ne pas acheter le produit. 

Une mauvaise association avec une marque de moindre qualité peut réduire considérablement la réputation de l’autre marque. 

Une nouvelle marque sur le marché peut également être affectée si elle collabore avec une marque réputée de moindre qualité pour les consommateurs.

5. Subir un conflit d’intérêts et de valeurs

Un processus de co-branding peut échouer si les deux entreprises qui y participent partagent des éthiques, des valeurs, des missions et des visions différentes.

Si les deux produits ont des marchés totalement différents, le co-branding peut échouer. Une expérience négative avec la marque constitutive peut également affecter les marques partenaires et leurs produits individuels.

Conclusion

Un produit issu du co-branding et qui est bien fait peut même mener à une collaboration permanente plutôt qu’une simple édition limitée.
La décision de collaborer dans le cadre du co-branding ne devrait pas être prise rapidement. Asseyez-vous et pesez vos options et déterminez si les risques et les inconvénients valent les avantages.