Sélectionner une page

Pensée créative: comment stimuler votre créativité au travail

Qu’est-ce qui fait de vous un entrepreneur prospère ?

Vous avez probablement :

  • de solides compétences entrepreneuriales dans un domaine clé
  • de bonnes qualités personnelles d’entrepreneur, 
  • et d’excellentes compétences interpersonnelles.

Cependant, ces critères ne sont pas suffisants. Les compétences clés d’un bon entrepreneur sont des qualités telles que la créativité, la capacité de continuer à faire face aux difficultés et l’aptitude à résoudre les problèmes.

Si vous voulez démarrer une entreprise, il est essentiel d’acquérir les compétences entrepreneuriales qui sous-tendent ces qualités. 

Compétence entrepreneuriale 1 : la pensée créative

L’esprit entrepreneurial exige de la passion, de la détermination, une certaine ténacité et la capacité d’innover.

La pensée créative est une façon d’envisager les problèmes et les situations dans une nouvelle perspective. Il s’agit d’éviter les solutions les plus classiques, les plus orthodoxes et les plus prosaïques et de trouver des façons novatrices de s’attaquer à un problème.

Comment être un entrepreneur créatif et sortir des sentiers battus?

Développer sa créativité est une compétence entrepreneuriale que vous pouvez aiguiser si vous y investissez du temps et des efforts. Pour ce faire, il existe plusieurs méthodes d’aide à la créativité, dont voici quelques unes : 

Le brainstorming 

Il s’agit d’une séance de remue-méninges où des membres de votre équipe sont invités à partager librement leurs idées, autour d’un domaine d’intérêt spécifique et quelle que soit leur position dans l’entreprise.

C’est une technique très efficace et très recommandée pour faire couler le jus créatif.

La pire idée possible ou brainstorming inversé 

Le brainstorming inversé ou la technique de “la pire idée possible” est une méthode efficiente et très amusante pour faire émerger de bonnes idées.

Avec cette méthode, vous aidez également les membres de votre équipe qui n’ont pas confiance en eux ou qui ont du mal à s’exprimer. Cela soulage l’anxiété, booste la confiance en soi et permet aux gens d’être plus enjoués et aventureux, car ils savent que leurs idées ne seront certainement pas scrutées à la loupe.

Le Sketchstorm (Ou croquis)

Il s’agit d’un exercice qui consiste à exprimer les idées et les solutions potentielles sous forme de diagrammes et d’esquisses plutôt que simplement par des mots.

Les visuels stimulent les nouvelles idées et permettent d’élargir le champ de réflexion.

Le mind mapping 

Le mindmapping ou “carte mentale” est une activité à la fois analytique et artistique. Il s’agit d’un outil de réflexion visuelle qui aide à structurer l’information, à mieux analyser, comprendre, synthétiser, rappeler et générer de nouvelles idées.

Et en plus… c’est amusant !

La pause créative

C’est une étape importante dans tout processus ou session de réflexion. Lorsque vos neurones s’enflamment contre un mur de briques apparemment impénétrable, vous pouvez facilement vous enliser dans des schémas de pensée non constructifs.

Une pause créative vous donne le temps de prendre du recul, de réfléchir et d’aborder vos défis et objectifs avec une fraîcheur d’esprit renouvelée.

Compétence entrepreneuriale 2 : la résolution de problèmes 

Les compétences entrepreneuriales en résolution de problèmes sont extrêmement importantes dans la vie de tous les jours et plus encore dans le domaine de l’entrepreneuriat.

La bonne nouvelle c’est que ces compétences entrepreneur peuvent être développées avec le temps grâce à la pratique et à la persévérance.

Pour bien résoudre les problèmes, vous devez évaluer chaque situation et examiner les résultats à un niveau holistique, en analysant comment vos solutions vous affecteront, vous ou votre entreprise, à long terme.

Comment apprendre à résoudre efficacement les problèmes de votre entreprise? 

Des outils tels que l’analyse des causes et des effets, la technique des 5 pourquoi et la méthode des 8D ne sont que quelques-uns des outils de résolution de problèmes que vous devrez connaître.

Méthode des 5 POURQUOI 

Cette technique a été créée par Sakichi Toyoda, le fondateur de Toyota.

Pour mettre en oeuvre cette méthode des 5 POURQUOI, il faut partir de l’effet constaté, puis remonter vers la cause racine par une succession de questions « Pourquoi ? » .

En approfondissant la recherche de causes, en s’interrogeant 5 fois, vous êtes à même d’identifier les racines du dysfonctionnement – en l’occurrence le problème, et de les traiter avec efficacité. 

Résolution de problèmes : une compétence clé pour entrepreneur à succès !

Pourquoi ? > Parce que > Donc

La méthode 8D

Les huit disciplines méthode 8D est une technique de résolution de problèmes conçue pour :

  • trouver la cause profonde d’un problème, 
  • trouver une solution à court terme, 
  • et mettre en œuvre une solution à long terme pour prévenir les problèmes récurrents.

Exemple : Lorsqu’il est évident que votre produit est défaillant ou qu’il ne satisfait pas vos clients, la méthode 8D est un excellent premier pas vers l’amélioration de la qualité et de la fiabilité.

Compétences entrepreneurials: résolution de problèmes avec la méthode 8D

Compétence entrepreneuriale 3 : la fixation d’objectifs réalisables

Si vous souhaitez devenir un porteur de projet à succès, il faut apprendre à développer vos compétences entrepreneuriales de planification stratégique : dressez une liste de ce que vous voulez accomplir exactement à court, moyen et long terme.

Une fois que vous aurez pris l’habitude de vous fixer des objectifs réalisables et de faire des plans pour les atteindre, cela deviendra aussi naturel pour vous que de respirer.

Comment établir des objectifs réalisables en entrepreneuriat?  

Il existe de nombreuses formules et recettes pour fixer des objectifs pertinents. En règle générale, « un objectif bien défini est à moitié atteint », Abraham Lincoln.

Voici quelques outils d’établissement d’objectifs que vous pouvez mettre en pratique : 

La méthode des 7 étapes  

  • Etape 1  : Définissez votre objectif. 
  • Etape 2 : Fixez une date limite pour atteindre l’objectif.
  • Etape 3 : Dressez une liste de tout ce que vous devrez faire pour atteindre cet objectif.
  • Etape 4 : Organisez votre liste d’étapes dans un plan d’actions.
  • Etape 5 : Identifiez les obstacles qui pourraient vous empêcher d’atteindre votre objectif.
  • Etape 6 :  Faites quelque chose pour commencer à progresser vers votre objectif. 
  • Etape 7 : Chaque jour, faites au moins une chose qui vous rapproche de votre objectif. 

La méthode SMART

La technique S.M.A.R.T. est la méthode la plus populaire utilisée aujourd’hui pour fixer des objectifs.

Il existe un certain nombre de variantes de cette technique, mais la version la plus courante indique qu’un objectif bien défini doit répondre aux critères suivants:

  • S = Spécifique : Soyez précis, simple et concis quant à ce que vous voulez accomplir.
  • M = Mesurable :  Votre objectif doit être mesurable en qualité, quantité, délai et coût. 
  • A = Atteignable : Il faut vérifier si l’objectif est vraiment atteignable pour vous. 
  • R = Réaliste : Votre objectif doit être réalisable par vous et par votre équipe.
  • T = Temporel : Fixez des échéances, pour vous et votre équipe, et poursuivez-les.

Compétence entrepreneuriale 4 : la planification et organisation 

Pour réussir dans l’entreprenariat, le sens de l’organisation est la compétence entrepreneuriale que vous devriez potentiellement posséder pour vous démarquer de la concurrence acharnée.

Il ne s’agit pas d’organiser des réunions, mais de s’assurer que tout ce qui tourne autour de votre business soit bien structuré pour créer un environnement propice à l’entrepreneuriat

Comment améliorer vos compétences entrepreneuriales  organisationnelles?  

  • Utilisez des applications et outils pour entrepreneurs pour vous aider à mieux gérer et organiser votre temps, votre travail, vos équipes, votre trésorerie…
  • Nettoyez, organisez et purgez votre bureau.
  • Utilisez un seul calendrier.
  • Redéfinissez efficacement vos priorités. 
  • Dressez une liste de vos objectifs.
  • Déléguez et libérez du temps pour mieux vous concentrer sur le coeur de votre business.
Compétences organisationnelles: déléguer à l’aide d’une Matrice Eisenhower

Bien gérer son temps – Déléguer à l’aide d’une Matrice Eisenhower


Compétence entrepreneuriale 5 : la prise de décision  

En tant qu’entrepreneur, vous devez prendre différents types de décisions au quotidien et le processus de prise de décision est l’un des processus les plus critiques de votre entreprise.

Il y a différents types de ce processus dans la réalité, mais généralement, ils ont tous le même but – une prise de décision efficace et efficiente qui apportera des résultats à votre entreprise.

L’approche la plus couramment utilisée dans le processus de prise de décision consiste à suivre les étapes suivantes :

  1. Identification du problème
  2. Analyse du problème
  3. Définition des solutions possibles
  4. Analyse de toutes les solutions possibles
  5. Choix de la meilleure solution à appliquer
  6. Mise en œuvre de la décision

Comment prendre une décision rapide et efficace? 

Outre les compétences et qualités entrepreneuriales, Il existe plusieurs outils d’aide à la décision. En voilà quelques uns: 

Matrice décisionnelle  

Une matrice de décision peut non seulement vous aider à prendre des décisions complexes, mais aussi à établir l’ordre de priorité des tâches, à résoudre les problèmes et à élaborer des arguments pour défendre une décision que vous avez déjà prise.

  • Créez un tableau avec toutes les options et tous les facteurs qui affectent votre décision. 
  • Notez ensuite chaque option et évaluez les facteurs les plus importants.   

Un score final est compté pour révéler quelle option est la meilleure.

L’utilisation la matrice de décision est plus appropriée lorsque vous prenez une décision qui ne fait pas appel aux émotions, car il s’agit d’un outil logique. 

La matrice de décision vous aide à prendre une décisions

Arbre de décision

Dans l’analyse décisionnelle, un arbre décisionnel peut être utilisé pour représenter visuellement et explicitement les décisions. Comme son nom l’indique, il utilise un modèle de décision arborescent.

Il y a même un logiciel qui vous permet de créer votre propre arbre décisionnel : Lucidchart

Analyse SWOT   

Acronyme de  Strengths (Forces), Weaknesses (Faiblesses), Opportunities ( Opportunités) et Threats (Menaces). L’analyse SWOT est un outil extrêmement utile pour prendre des décisions dans toutes sortes de situations en analysant les facteurs internes.

Les forces et les faiblesses sont internes à votre entreprise – des choses sur lesquelles vous avez un certain contrôle et que vous pouvez changer. Par exemple: votre équipe, vos brevets, votre propriété intellectuelle et votre emplacement.

Les opportunités et les menaces sont des choses externes à votre entreprise, dans un contexte plus vaste. Vous pouvez profiter des opportunités et vous protéger contre les menaces, mais vous ne pouvez pas les changer.

Les exemples incluent les concurrents, les prix des matières premières et les tendances d’achat des clients.

Analyse PESTEL  

Acronyme de Politique, Économique, Sociologique, Technologique, Écologique et Légal, l’analyse PESTEL peut améliorer la prise de décision en analysant les facteurs externes. 

  • Facteurs politiques : Il s’agit de la stabilité ou de l’instabilité politique sur les marchés étrangers, de la politique commerciale extérieure, de la politique fiscale, du droit du travail, du droit environnemental, des restrictions commerciales, etc.. 
  • Facteurs économiques : Ces facteurs comprennent la croissance économique, les taux d’intérêt, les taux de change, l’inflation, le revenu disponible des consommateurs et des entreprises, etc.
  • Facteurs sociaux : Ces facteurs comprennent la croissance de la population, la répartition par âge, la sensibilisation à la santé, etc. 
  • Facteurs technologiques : Ceci comprend les nouvelles façons de produire des biens et des services, les nouvelles façons de distribuer les biens et services et les nouveaux moyens de communication avec les marchés cibles.
  • Facteurs environnementaux ou écologiques : Ils sont devenus importants en raison de la raréfaction croissante des matières premières, des objectifs de pollution, de la gestion du business en tant qu’entreprise éthique et durable, des objectifs d’empreinte carbone fixés par les gouvernements. 
  • Facteurs juridiques ou légaux : Les facteurs juridiques comprennent la santé et la sécurité, l’égalité des chances, les normes en matière de publicité, les droits et les lois des consommateurs, l’étiquetage et la sécurité des produits. 

Conclusion

Donc, si vous êtes sur le point de vous lancer dans le monde entrepreneurial, si vous venez d’entreprendre le voyage ou si vous l’avez déjà fait, mais que vous n’avez pas connu le succès, adopter ces compétences entrepreneuriales en innovation et résolution de problèmes vous mettra sur le chemin de la réussite.